Les méthodes du maté

image d\'illustration d\'un article de blog

Le maté, c’est cette boisson traditionnelle sud-américaine, préparée à partir d’une feuille appelée le yerba maté. Si la boisson est désormais bien connue, en France, c’est évidemment en Amérique du Sud que sont nés ses différents modes de consommation. A recopier, selon vos goûts !

Mais d’abord, un rapide lexique du maté !

Yerba maté : l’herbe dont les feuilles donneront cette boisson tant appréciée

Calebasse : cucurbitacée sud-américaine. Creusée, elle sert de tasse pour boire le maté. Vous pouvez aussi utiliser aujourd’hui des calebasses en acier inoxydable. Recommandées si vous optez pour la méthode tereré, car elle vous permettra d’effacer le goût du précédent maté plus facilement. Pas de calebasse ? Un verre fera l’affaire.

Bombilla : paille pour boire le maté. Il en existe des métalliques, qui permettent de filtrer le maté et les résidus de feuilles. Selon les pays, on l’appelle aussi la massasa ou la bomba.

Chimarrão : notre maté provient du Brésil. D’où ce nom un peu différent. Et une couleur différente. Un vert plus clair, dû à une déshydratation bien moins importante qu’en Argentine ou au Paraguay.

La méthode traditionnelle

On pourra aussi l’appeler la méthode argentine. Elle consiste dans un premier temps à remplir votre calebasse (tasse traditionnelle) aux ¾ avec des feuilles de yerba maté (environ 10 à 15 grammes). Ensuite, en couvrant cette calebasse de votre main, mélangez pour que la poudre reste dans votre paume.

Maintenant, vous pouvez verser un peu d’eau. Il est très important que les feuilles de maté puissent ainsi être humidifiées. L’opération ne dure que quelques minutes. Il faut verser l’eau en ayant votre calebasse inclinée, pour commencer par les feuilles en bas. Puis redresser, comme d’autres le feraient pour une bière mousseuse…

Pendant ce temps, faites chauffer un peu d’eau. Attention : frémissante, pas bouillante ! (Soit environ 80°).

Là, ça devient plus « technique », et surtout plus rigolo : enfoncez votre bombilla dans la calebasse, pour aspirer puis recracher un peu du liquide obtenu.

Et vous versez cette eau, en inclinant à nouveau la calebasse.

Enfin, le moment de grâce : la dégustation !

Important : tant que les feuilles conservent du goût, vous pouvez y remettre de l’eau chaude. Soit environ jusqu’à 3 ou 4 fois.

La méthode cocido

Cette méthode est la plus facile, puisque vous préparez votre maté comme n’importe quelle boisson infusée.
Seule et importante concession à la méthode traditionnelle : l’humidification de vos feuilles à l’eau froide, au préalable.
Temps d’infusion recommandé : environ 5 minutes.


La méthode tereré

Ou méthode paraguayenne. Ou maté glacé. Ou comment vous désaltérer par le maté !

Il vous faut d’abord remplir votre calebasse de yerba maté, à moitié. Ensuite, les glaçons. Et, si vous le souhaitez, des morceaux de fruits ou d’autres herbes.

Puis vous préparez une cruche de jus de fruit (ou d’eau aromatisée, de limonade, etc.) avec, là encore, des glaçons.

Une fois que la préparation est prête, vous la versez, et mélangez bien grâce à la bombilla.

Important : tant que les feuilles de yerba maté conservent du goût, vous pouvez continuer à infuser autant de fois que vous le souhaitez !

Et, surtout, écoutez bien le bruit de votre bouche, lorsqu’arriveront vos trois dernières gorgées. Qui feront ce doux bruit… Te… re… re… Car, oui, ce serait là l’origine du mot, venu de la tribu Guarani.

Et si vous souhaitez avoir beaucoup de goût immédiatement, pensez à notre maté bio Le Verger, aux subtiles notes pomme/pêche.

 

Le saviez-vous ?

 

Si le maté c’est bon, le maté est bon. Bon pour votre bien-être. Le maté est une boisson antioxydante. La matéine, cousine de la caféine, permet un coup de boost plus régulier. Son effet énergisant se fait sur la durée, plus que sur un à-coup, qui risque de faire connaître un peu plus tard une chute d’énergie.  Ces effets bénéfiques du maté se feront ressentir à partir de 2 tasses et 2 gr de maté par jour.

 

 

 

Comptoir Français du thé infusions maté maté cocido maté tereré thés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

icone qui illustre le store locator Comptoir Français du thé

Retrouvez les produits Comptoir Français du thé près de chez vous !

J'accède aux magasins
icone qui illustre le catalogue des références Comptoir Français du thé

Téléchargez le catalogue des références Comptoir Français du thé

Je télécharge le catalogue PDF
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Erreur : aucun utilisateur / aucune utilisatrice n’a été défini·e.