grade de thé Comptoir Fr du Thé

Les grades du thé

On parle de « grade du thé » pour classer les thés en familles en fonction de l’apparence et de la taille de la feuille une fois la fabrication du thé achevé. Né en Angleterre, ce classement donne de précieuses indications sur le thé.

Nous ne parlons pas de grade pour les Oolong et les thés verts* dont les feuilles sont en principe entières. De même pour certains thés noirs de Chine, le classement en grade n’est pas nécessaire lorsque leurs noms sont suffisamment évocateurs. Pour les autres en revanche, le grade est important car il donne deux indications: la finesse de la cueillette et la taille de la feuille (entière, brisée, broyée). Cette dernière indication influencera la construction de la liqueur: plus la feuille est petite, plus la surface de contact avec l’eau est grande. Il en résultera une liqueur plus intense et présente, alors qu’un thé à grandes feuilles produira un thé plus léger et aromatique.

Il existe deux grandes familles de grade:

  • les OP pour Orange Pekoe (Orange empruntant son nom à la famille royale de Hollande les Oranje Nassau et non au fruit et « Pekoe » venant du Chinois, qui veut dire « duvet fin ») qui sont des feuilles entières
  • les BOP (Broken Orange Pekoe) pour des feuilles brisées

Plus il y a de lettres avant ces deux classifications, plus le thé sera riche en bourgeon (« Golden Tips ») et la pousse jeune et petite, plus le thé sera de haute qualité.

Grades de thé

En bref : comprendre l’importance du grade, c’est comprendre la nature de la feuille, et le goût en tasse.

*Un classement différent existe pour les thés verts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *